Haut de page
Bas de page

Un vieux dicton populaire dit "Il y a deux choses d'inévitables dans la vie, la mort et les impôts". Pourtant, nous savons tous en notre fort intérieur que cette phrase est fausse, les bulletins de nouvelles se chargeant régulièrement de nous rappeler l'existence des paradis fiscaux et autres moyens mis à la disposition des plus nantis pour se soustraire à cette soit-disant obligation tandis que le reste d'entre nous se voit imposer un fardeau fiscal de plus en plus lourd, et ce, malgré toutes les coupures budgétaires opérées par les gouvernements successifs, tous obsédés par la poursuite d'un objectif d'équilibre budgétaire inatteignable. Mais est-ce là tout ce qu'il y a à dire sur le sujet? Ou bien y a-t-il anguille sous roche laissant présager un mensonge encore plus gros dont la subsistance ne tient qu'à notre propre ignorance des lois, ignorance savamment cultivée par l'alliance mortifère entre les cartels bancaires, les médias et le monde politique? L'impôt sur le revenu sert-il à financer les services publics fournis par le gouvernement, ou bien s'agit-il simplement d'une arnaque élaborée dans le but de nous asservir et d'enrichir à nos dépens une petite clique de parasites? C'est à ces questions que tente de répondre le documentaire "Le Royaume Des Borgnes".

Chapitre 1 : "Show me the money!" ("Montrez-moi l'argent")

Dans cette première partie, nous explorons et décortiquons certains aspects fondamentaux du problème afin d'établir une base de compréhension plus globale permettant aux néophytes de bien saisir les tenants et aboutissants sur la question, (...)

(..) à savoir les mécanismes de la création monétaire par l'argent-dette; le mécanisme d'endettement perpétuel que celui-ci crée; l'influence du monde bancaire sur la vie politique, soit en occupant directement les postes de pouvoir, soit à travers le système de sociétés secrètes nommé Franc-Maçonnerie; les dérives néfastes pour la société qu'impose cette Franc-Maçonnerie telles que la pédophilie et la corruption du système judiciaire dans le but de protéger ces réseaux pédocriminels étatiques, le trafic d'influence et la corruption par le chantage politique qui en découle; et l'établissement d'un Nouvel Ordre Mondial visant à nous rendre esclaves dont on peut de plus en plus percevoir l'existence au grand jour au fil des actualités.