Haut de page
Bas de page

Poursuivant la démarche sur les bases présentées au sein du Chapitre 3, nous jetons ensuite un coup d'oeil sur la petite et grande Histoire de l'impôt au Québec et au Canada, pour se rendre compte que cet historique est fortement calqué sur celui des États-Unis, que cet historique s'inscrit dans une séquence d'événements historiques significatifs (Révolte des Patriotes, 1ière et 2ième Guerres Mondiales, Crise de 1929, etc.) et que l'empreinte indélébile de la Franc-Maçonnerie est présente tout au long de cet "petite histoire des impôts au Québec", que ce soit au niveau municipal, provincial ou fédéral. C'est ainsi que, prenant du recul et en s'appuyant sur ce qui a été présenté au sein du Chapitre 1, que l'on commence à prendre conscience de la lente et perverse évolution de cette "mesure temporaire" qui représentait à ses débuts seulement 3% des revenus de l'État pour devenir aujourd'hui la vache-à-lait permanente du gouvernement (plus de 60% des revenus de l'État en 2010) en siphonnant bon an mal an jusqu'à 66% (impôt sur le revenu, TPS, TVQ) et plus (autres tarifs, contraventions, etc.) de notre maigre pouvoir d'achat.