Haut de page
Bas de page

»»» [PDF] Manuel de Référence du Gouvernement du Québec sur la Protection de la Jeunesse (DPJ) «««

Document "PDF" où vous pouvez faire une recherche très facile par "Mot(s) clé(s)" afin d'accélérer votre recherche selon vos besoins et vous imprimez les pages que vous avez besoin avec la page de référence de ce document dont vous vous assurez d'avoir une copie à donner pour tous à qui vous voulez rappeler cette doctrine, et pour vous évidemment.
Ex. : placement, accompagnement, etc..

Doctrine à connaître et à se référer en protection de notre jeunesse au Québec (immigrants et Premières Nations inclus évidemment, car un enfant demeure un enfant et ses besoins de développement harmonieux aussi, et ce, qu'importe le pays, sa couleur de peau, sa langue, sa religion ou le milieu socioéconomique d'où il est et provient; ce ne sont pas juste les enfants des riches et de leurs larbins de service mafieux qui ont des droits au Québec), afin de vous en servir en tant qu'outil servant à ramener à l'ordre les fonctionnaires impliqués dans la protection de la jeunesse (intervenants DPJ, police, avocats, etc.) qui font juridiquement n'importe quoi dans leurs façons de traiter les dossiers jeunesse, et ainsi voir à protéger vos droits ainsi que ceux, encore plus primordiaux, de vos enfants. Et puisque nous sommes encore au Québec qui fait encore partie du Canada, tout fonctionnaire fiduciaire de l'État se doit de respecter nos lois, sinon il peut être accusé au criminel selon les articles 118 et suivants du Code criminel et poursuivit personnellement au civil selon les articles 1457 et 1458 du Code civil du Québec après qu'il ait reçu une Mise en demeure, par courrier recommandé ou par huissier ou par Télécopieur [gardez en sécurité vos reçus originaux, et faites une impression original de la confirmation de réception de votre envoi par télécopieur où doit être écrits leur No. de télécopieur, la date et l'heure et la durée de votre envoi avec confirmation de réception et le nombre de page(s) qu'ils ont reçue(s)], pour rectifier ses erreurs qui portent gravement préjudice à un citoyen qui est au Québec et qu'il ne l'a pas dûment fait dans un délai clairement nommé.

DESCRIPTION OFFICIELLE DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC :

"Le Manuel de référence sur la protection de la jeunesse constitue un des principaux outils utilisés pour soutenir et orienter la pratique des intervenants des centres jeunesse dans l’application de la Loi sur la protection de la jeunesse (LPJ). Plus largement, il permet d’assurer une compréhension commune de la loi, du système de protection de la jeunesse et de l’ensemble des services offerts aux jeunes en difficulté et à leur famille. Il s’adresse non seulement aux intervenants du réseau de la santé et des services sociaux, mais aussi à toutes les personnes qui sont en contact avec des enfants.
Le manuel de référence est structuré en deux parties : La famille et la société et la Loi sur la protection de la jeunesse. Chacune d’elles est divisée en sections comportant une série de fiches. Une table des matières interactive permet l’accès rapide au contenu des fiches.
Le manuel de référence sera mis à jour annuellement [finalement, l'édition 2010 n'a jamais été mise à jour en date du 25 mars 2017. Alors veuillez consulter les liens des lois concernées dans ce Manuel, qui seront mis plus tard avec une mise à jour selon les changements du moment, sur le lien de notre site ci-haut] afin de tenir compte des modifications aux différentes lois visées ainsi que de l’évolution des pratiques cliniques et de la jurisprudence."

 

Extrait :

Remerciements

Procéder à la révision du Manuel de référence sur la protection de la jeunesse a constitué un travail colossal qui a été réalisé avec enthousiasme et détermination par le Sous-comité sur la révision du Manuel de référence sur la protection de la jeunesse, présidé par madame Chantal Maltais, de la Direction des jeunes des familles du ministère de la Santé et des Services sociaux. Le Sous-comité tient à souligner de façon particulière la contribution et l’engagement de madame Sonia Boisclair et de monsieur Réjean Dubé qui ont assumé le travail de rédaction, de madame Marie Jacob qui a coordonné la démarche de révision et qui a également participé à la rédaction ainsi que de madame Joanne Roy qui a effectué le travail de mise en page de la présente édition du manuel.

De nombreuses personnes ont été consultées et ont formulé des commentaires tout au long de la réalisation d’un document d’une telle envergure. Le Sous-comité exprime sa vive reconnaissance au Comité d’implantation de la nouvelle Loi sur la protection de la jeunesse, à l’Association des centres jeunesse du Québec, à la Table des directeurs de la protection de la jeunesse, au Comité des contentieux et à la Table des directeurs des services clientèle des centres jeunesse, à Éducaloi, à l’Association québécoise d’établissements de santé et de services sociaux, au Curateur public du Québec, au Barreau du Québec ainsi qu’à plusieurs collaborateurs du ministère de la Santé et des Services sociaux et d’autres ministères. Il remercie également la Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux pour son soutien à l’édition.

Le Sous-comité tient également à mentionner le nom des membres du comité de travail qui a procédé à la révision du manuel de référence en 1998 puisque certaines sections de la présente édition reprennent intégralement le texte de l’édition précédente.

En complément :