Haut de page
Bas de page


À l'époque, on faisait payer les administrateurs élus de l'État à titre personnel pour leurs crimes et malversations plutôt que de faire payer les contribuables, et ce, tel que l'exige pourtant l'article 17 d'une loi spécifique au Québec, soit la Loi sur les employés publics  en vigueur de 1964 à ce jour, entre autres.  Comme les temps ont changé...

»»»Rapport Cannon (1909) - Commission Royale d'Enquête sur l'Administration de la Ville de Montréal [PDF]«««(Cliquez sur l'image pour visionner le rapport)


Biographie de Lawrence John Cannon:


(Source : Dictionnaire Biographique du Canada)

 Pendant ce temps, à l'Assemblée Nationale, ils semblent avoir "oublié" de publier ce rapport...  On se demande presque pourquoi...

Et sur le site de la Ville de Montréal, on ne trouve qu'une lettre de deux pages concernant cette Commission Royale d'Enquête... Cannon!  Drôle d'amnésie sélective...

Et ces deux pages furent la naissance du Bureau des Commissaires.  On peut constater aujourd'hui l'énorme progrès que cela à provoqué...
dans la malversation et le trafic d'influence.

Et encore...  Il faut être futé(e) pour les trouver, ces deux pages...

En complément :  Plus ça change, plus c'est pareil...

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

 

À voir également sur le même thème :

Complot à Gogo

Complot à Gogo - Épilogue [Tome 1] (Bande-annonce)

SPVM : Service de Police Vraiment Mafieux

SPVM : Service de Police Vraiment Mafieux II - Invasion de domicile et saisie illégale à Montréal-Nord

La Paix des Braves vs. Le Cadre Colonial (bandes-annonces)