Conversation entre Chantal Mino ps.éd. et René Marchand, enquêteur prétendument pour le Directeur Général des Élections du Québec (depuis environ 2 semaines à la date de cet appel), mais qui possède en réalité un bagage professionnel beaucoup plus impressionnant; à propos d'une supposée infraction imaginaire à la Loi sur les élections en raison d'une simple affiche diffusée par une citoyenne agissant de plein droit qui ne semble être rien d'autre qu'un faux prétexte visant à attirer Chantal Mino dans ce qui a toutes les apparences d'un guet-apens; et qui soulève un réel questionnement légitime concernant la potentielle existence d'un réseau de services secrets clandestin agissant de manière subversive et criminelle à l'encontre de l'intérêt public et opérant à même au sein des institutions de protection publique, incluant les services policiers, les services d'urgence, le ministère de la sécurité publique et le ministère de la justice, et dont le centre de commande relève de rien de moins que le Ministère de la Défense du Canada et de l'Armée Canadienne, dans ce qui ne peut être qualifié autrement que l'application pratique au quotidien de la doctrine du cadre colonial canadien encore en vigueur de nos jours.

Ce vidéo est une bande-annonce extraite du documentaire "La Paix des Braves contre le Cadre Colonial"