Haut de page
Bas de page

Rock Larochelle est un policier de la Sûreté du Québec qui s'est fait connaître par ses soit-disant "dénonciations" qui sont en réalité le fruit du travail de d'autres personnes dont il s'approprie. Mais est-il crédible pour autant? Est-il réellement ce qu'il prétend être? Ou bien y-a-t'il anguille sous roche? La Sûreté du Québec prétend qu'il n'est plus actif comme agent et qu'il est "sous enquête" pour fausse utilisation du titre de policier et de sa badge, mais combien de temps leur faut-il pour mener cette "enquête" au vu du nombre de preuves publiques de cet état de fait, en plus de ses menaces ouvertes visibles envers autrui (dont nous-même) publiquement? En comparaison, combien de temps la police vous laisserait-elle prétendre être policier avant de procéder à votre arrestation?

Poser ces questions, c'est déjà un peu comme commencer à y répondre...

Dans le premier film, il a été démontré que Rock Larochelle est non seulement un agent infiltrateur/provocateur de la SQ dont le but est de discréditer les vrais dénonciateurs et autres lanceurs d'alertes en empruntant des éléments de leurs discours tout en y mélangeant également tout un tas d'inepties, mais également un agent promotionnel des sociétés secrètes sataniques franc-maçonnes qu'il prétend pourtant dénoncer.

Dans le cas où cette démonstration n'était pas assez claire pour certains, Rock Larochelle a cru bon de récidiver avec du nouveau matériel afin de nous permettre
de produire ce nouveau film où il se discrédite lui-même tout seul.

Alors, nous avons récidivé nous aussi! :-)

La SQ, elle, "enquête" toujours...

Troisième et dernier opus de la série "Le Monde Selon Rock" qui dénonce le policier pseudo-militant Rock Larochelle Matricule 11246 comme étant un agent infiltrateur/provocateur de la Sûreté du Québec (qui, incidemment, à perdu toute crédibilité en tant qu'institution de police mais qui en a gagné énormément en tant qu'organisation subversive et criminelle) au service des sectes Franc-Maçonniques qu'il prétend pourtant dénoncer. Dans ce dernier volet, en se servant comme point de départ les attaques personnelles d'une collaboratrice de Rock Larochelle affiliée à la clique politique-maçonnique (qu'elle prétend pourtant elle aussi dénoncer), nous explorons en profondeur les derniers recoins des fondements de la Franc-Maçonnerie pour démontrer sa vraie nature satanique et pour dresser les parallèles évidents entre certains pans du discours farfelu de Rock Larochelle avec certains éléments de doctrine du satanisme. Parallèlement à tout ça, cette toile de fond permet de mieux comprendre les liens parfois non-évidents entre les différents dossiers dénoncés au sein de nos documentaires et émissions webtélé, et révèle l'étendue et la nature réelle de la corruption au sein de nos sociétés, au Québec comme ailleurs.


Avis aux francs-maçons : court-circuitez tous les paliers initiatiques d'un seul coup et découvrez finalement au bout de ce documentaire le fameux Secret Royal de la franc-maçonnerie gardé par les plus hautes instances de votre organisation. Indice : ce n'est pas "encore et toujours plus de lumière".