Haut de page
Bas de page

Cet article est une traduction française du texte original présenté sur une pétition en ligne hébergée sur CitizenGo.org.


Arrêtez le Bill 89 - Invasion Gouvernementale de vos Droits Parentaux

Le projet de loi 89 de l'Ontario est une intrusion gouvernementale sans précédent dans les décisions familiales intimes des parents sur la façon d'élever leurs enfants.

Le projet de loi 89 vise à promouvoir le bien-être de l'enfant, mais en réalité, c'est une mesure totalitaire qui pousse l'idéologie du genre sur les enfants et sera utilisée pour séparer les enfants de leurs familles aimantes. En particulier, ce projet de loi rend plus facile pour le gouvernement de saisir les enfants des maisons chrétiennes et de dépouiller les parents de leurs droits parentaux.

La conclusion est que ce projet de loi codifie la croyance de Mme Wynne selon laquelle les enfants appartiennent à l'État et non à leurs parents.

L'Assemblée législative de l'Ontario se réunira de nouveau le 21 février 2017 et le projet de loi 89 est à l'ordre du jour de cette deuxième lecture! Veuillez signer la pétition en ce moment pour arrêter cette parodie!

Entre autres choses, ce projet de loi:

    • Pousse l'idéologie du genre sur les enfants en ajoutant «identité de genre» et «expression de genre» à ce qui est considéré comme «l'intérêt supérieur de l'enfant»;
    • Élimine la langue de protection dans la Loi sur les services à l'enfance et à la famille qui «respecte» et «prend en compte» la foi religieuse d'un mineur et le remplace par un langage amorphe sur le respect de la «croyance» d'un mineur;
    • Impose l'idée douteuse selon laquelle tous les enfants et les jeunes ont une «identité de genre» et une «expression de genre» en empruntant la liste du langage antidiscriminatoire du controversé Code des droits de la personne de l'Ontario et de la Loi sur l'emploi de l'Ontario;
    • Donne à l'Etat un plus grand pouvoir pour enlever les enfants de leurs parents et de leurs tuteurs, en particulier ceux qui sont des parents ou des gardiens qui sont des personnes de foi ou s'opposent autrement à l'idéologie du genre.

Si le projet de loi 89 de l'Ontario devait être promulgué, nous prévoyons que les parents adoptifs religieux potentiels seront éliminés s'ils ne soutiennent pas l'idéologie du genre, ou s'ils envisagent d'élever leurs enfants adoptifs en fonction de leur foi religieuse. Cela signifie que les enfants qui ont besoin de parents adoptifs ne seront pas adoptés par des parents aimants dont les croyances ou les fois religieuses éclairent leur philosophie parentale.

En outre, les enfants qui affichent la dysphorie du genre à l'école pourraient être saisis de leurs parents s'ils ont dit à leur enseignant que les parents ne soutenaient pas leur «identité de genre». Même les enfants qui se disent simplement contre les leçons de l'école qui poussent l'idéologie du genre pourraient être saisis de leurs parents sous ce projet de loi mal orienté! Dans ces deux cas, l'enseignant informerait simplement la Société d'aide à l'enfance opérée par le gouvernement, qui considérerait probablement que les «meilleurs intérêts» de l'enfant favorisent l'idéologie du genre plutôt que la position morale de leurs parents.

Nous devons protéger les droits des parents aimants pour élever leurs enfants conformément à leur croyance morale. Veuillez signer la pétition pour envoyer un courriel à l'Assemblée législative de l'Ontario, leur demandant de s'opposer à ce projet de loi dangereux et mal orienté.

-

Je m'oppose au projet de loi 89 de l'Ontario

Cher Hon. Michael Coteau (Ministre des Services à l'enfance et à la jeunesse et parrain du projet de loi 89), l'hon. Kathleen Wynne (premier ministre de l'Ontario, chef du Parti libéral de l'Ontario), Patrick Brown (chef de l'opposition officielle, parti progressiste-conservateur de l'Ontario), Andrea Horwath (chef du Nouveau parti démocratique de l'Ontario) et tous les membres provinciaux du Parlement de l'Ontario:

Le projet de loi 89 de l'Ontario est une intrusion gouvernementale sans précédent dans les décisions familiales intimes des parents sur la façon d'élever leurs enfants.

Le projet de loi 89 vise à promouvoir le bien-être de l'enfant, mais en réalité, il pousse les croyances idéologiques sur le genre et sera utilisé pour séparer les enfants de leurs familles aimantes. En particulier, je crains que ce projet de loi ne permette au gouvernement de saisir les enfants des foyers religieux et de retirer aux parents leurs droits parentaux.

Je suis profondément préoccupé par le fait que le Bill 89 supprime le langage protecteur qui «respecte» et «prend en compte» la foi religieuse d'un mineur, et le remplace par un langage amorphe sur le respect de la «croyance» d'un mineur.

Nous devons protéger les droits des parents aimants pour élever leurs enfants conformément à leurs croyances morales, y compris leur foi religieuse et leurs croyances sur le genre.

Je vous exhorte à vous rétracter immédiatement et à vous opposer au projet de loi 89 de l'Ontario.

Cordialement,
[Votre nom]
 
-

Plus d'informations:


"Je considèrerais ça comme une forme d'abus, lorsqu'un enfant s'identifie d'une certaine façon [LGBTQ]
et qu'un donneur de soin lui dise non, tu dois faire ceci différement."
- Ministre des Services à l'Enfant et à la Famille de l'Ontario
(Crédit image : ARPA Canada)