Haut de page
Bas de page

Hommage à Rébecca Lévesque! Décédée suite à la négligence criminelle des intervenants et du cadre de garde du Centre jeunesse Chaudière-Appalaches qui l'ont laissé mourir justifiant ce fait par le manque de transfert de l'information selon laquelle Rébecca avait appelé Info Santé où l'infirmière lui avait dit d'aller à l'urgence si elle n'allait pas mieux dans 1 h ou 2 ... comme si la verbalisation et l'observation de Rébecca sur la souffrance de ses douleurs qu'elle endurait, ses vomissements et son affaiblissement n'étaient pas une information valide et humaine à considéré d'urgence pour toute personne ayant un tant soit peu de la considération pour autrui... Elle cherchait l'attention qu'ils croyaient!!!??? ...Nous n'y croyons pas ... Chantal Mino, psychoéducatrice, a fait ses stages universitaires en Centre jeunesse et les ados ne cherchent pas l'attention en faisant semblant de souffrir, de s'affaiblir et de vomir. Ils engagent volontairement des pervers pour faire leur Traite d'enfants où les ados se retrouvent entre choisir entre une réseau de prostitution et/ou de drogue, rester en prison ou se suicider, s'ils ne veulent ni l'un ni l'autre parce qu'ils sont fort de caractère, et bien ils les aideront à choisir ... et à mourir s'il le faut. Tant qu'à l'AIDEF Section Québec, il est clair que ces intervenants du Centre jeunesse, Cindy Vaillancourt, Johanie Tanguay, Laurie Bilodeau et Francine Larochelle l'ont sciemment laissé mourir sous les ordres de leurs pervers de patron, Éric Gingras, et ils devraient encourir non loin de 10 ans de prison tel que le Code criminel le mentionne, voir le article 219 et 220.

Avec Amour et Courage, la famille de Rébecca a refusé de recevoir un bon montant d'argent et de signer pour innocenter ces intervenants criminels, préférant revivre à nouveau ce drame lors d'un procès pour que vérité se sache et que justice se fasse.

Bravo à cette famille qui a su rester debout malgré tout après cette dure épreuve et ce, malgré que leur avocat les ait laissé tombé suite au refus de signer cette entente.

Repose en paix Rébecca! Puisse ton Amour et ton Âme nous éclairer et protéger d'autres jeunes pour que cela n'arrive plus.

Co-animateurs : Adam Richard et Chantal Mino ps. éd.


LA TRAITE DE PERSONNES

http://www.securitepublique.gc.ca/cnt...
Un crime « des plus ignobles », la Traite d'enfants par la DPJ et la Traite d'adultes par le DPCP, le Barreau du Québec, des policiers et des juges corrompus du Québec en complicité avec le laxisme et la désinformation des élus clés en mains et des médias traditionnels du Québec qui appartiennent aux riches, la Famille Desmarais et Pierre Karl Péladeau, et à leurs larbins de service pour maintenir le 79% du peuple québécois en état d'esclavage.

« La traite de personnes est un crime des plus ignobles, souvent décrite comme une forme moderne d'esclavage. Elle se caractérise par le fait de recruter, de transporter et d'abriter des personnes ou de contrôler, de diriger ou d'influencer leurs mouvements afin de les exploiter. Les victimes, pour la plupart des femmes et des enfants, sont arrachées à leur vie normale et sont forcées à travailler ou à offrir des services sexuels par le biais de diverses pratiques coercitives, le tout au profit direct de leurs bourreaux. L'exploitation se fait souvent par l'intimidation, la force, les agressions sexuelles et les menaces à l'endroit des victimes ou de leurs familles. »