Warning: Creating default object from empty value in /home/u933890027/public_html/site/plugins/content/metarefresh/metarefresh.php on line 52

« Il était une fois, Mario Roy... », ainsi commence ce film qui s'ouvre sur une séquence du dernier vidéo-fleuve de près de 3h20m de notre protagoniste, et où on s'amuse à confronter notre Super Mario national face à ses propres mots, particulièrement en ce qui a trait aux "représailles" auxquelles il prétend faire face en réaction à son "combat" face à la DPJ et la corruption judiciaire, et plus particulièrement encore en ce qui a trait à la poursuite-bidon que le Barreau du Québec a intenté contre lui et son(ses) "organisme(s)" (Centre d'Entraide Familial L'Unité/L'Unité Citoyenne d'Enquêtes Anti-Corruption), notant les contradictions en chemin et soulignant les aveux faits de la bouche même du principal intéressé confirmant (une fois de plus) notre affirmation à l'effet que Mario Roy n'est qu'une marionnette sous le contrôle du système judiciaire et de la DPJ qu'il prétend pourtant combattre mais avec qui il collabore allègrement depuis des années à travers un "deal" qu'il a fait avec eux, tel que nous avons finalement réussi à lui faire avouer au cours des derniers mois avec les publications des bandes-annonces de « Le Pari de Mario Roy » après plus de 4 ans de déni furieux malgré la publication du document l'incriminant prouvant qu'il a fait une fausse déposition contre nous aux constables spéciaux du Palais de justice de St-Jérôme qui montaient alors le dossier-bidon qui allait mener plus tard à notre arrestation au sein de « ...Et La Justice Pour Tous II - Courdesinjérum Reloaded » et de « Le Cirque de Mario Roy ».

Depuis, allant d'opération de "damage control" en opération de "damage control", les aveux (parfois accidentels) se multiplient de même que les contradictions indiquant que Mario Roy invente et manipule les faits lorsqu'il raconte ses élucubrations, et la vague de "support public" indéfectible qu'il reçoit suite à ses alliances (pour combien de temps?) avec les groupes Storm Alliance et La Meute (2 groupes fondés par d'anciens militaires et policiers, tous les signes d'opposition contrôlée/agitateurs sont présents ici aussi) ne font que confirmer l'importance que revêt l'investissement placé dans « L'Opération Mario Roy » par le réseau pédocriminel dans le but de remplacer sur la scène publique et contrer l'influence de l'AIDEF auprès des victimes de ce réseau et du grand public en général.

{MetaRefresh}https://aidef-tele.org/site/docus-realite/confessions-d-un-menteur-mettant-en-vedette-mario-roy{/MetaRefresh}