« QUI S'ASSEMBLE SE RESSEMBLE ... et  SE DÉFENDENT ENSEMBLE! »

 

 

 

Code criminel

EXTRAIT :
"Consentement à l’interception

Article 183.1
Pour l’application de la présente partie, dans le cas d’une communication privée ayant plusieurs auteurs ou plusieurs destinataires,
il suffit, afin qu’il y ait consentement à son interception, que l’un d’eux y consente [et ce,  même si certains pervers criminels ne sont pas du tout d'accord pour être enregistrés dans leurs abus de pouvoir et/ou leurs illégalités et/ou leurs crimes en disant par exemple "Je compreds que personne n'enregistre",  car  c'est tout à fait légal pour une personne qui est présente d'enregistrer ou de filmer  sans aviser personne d'autre, et surtout dans un but de se protéger et sans que tout le monde y consente afin de pouvoir prouver les crimes qu'elle subit; cette preuve est souvent un dernier recours de protection pour toute personne harcelée et intimidée et la seule preuve recevable pour incriminer un fonctionnaire (Cf. article  elle est tout à fait légale, irréfutable et recevable en Cour quoiqu'en dise certains Avocats=Lawyers=Liars=Menteurs=Juges Posts-it des pédocriminels Francs-Maçons,].

Parjure

131 (1) Sous réserve du paragraphe (3), commet un parjure quiconque fait, avec l’intention de tromper, une fausse déclaration après avoir prêté serment ou fait une affirmation solennelle, dans un affidavit, une déclaration solennelle, un témoignage écrit ou verbal devant une personne autorisée par la loi à permettre que cette déclaration soit faite devant elle, en sachant que sa déclaration est fausse.

Peine
132 Quiconque commet un parjure est coupable d’un acte criminel et passible d’un emprisonnement maximal de quatorze ans.

Corroboration
133 Nul ne doit être déclaré coupable d’une infraction prévue à l’article 132 sur la déposition d’un seul témoin à moins qu’elle ne soit corroborée sous quelque rapport essentiel par une preuve qui implique l’accusé.


2.
Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente loi.

(...)


infraction d’organisation criminelle
a) Soit une infraction prévue aux articles 467.11, 467.111, 467.12 ou 467.13 ou une infraction grave commise au profit ou sous la direction d’une organisation criminelle, ou en association avec elle;
b) soit le complot ou la tentative en vue de commettre une telle infraction ou le fait d’en être complice après le fait ou d’en conseiller la perpétration. (criminal organization offence)
(...)
organisation Selon le cas :
a) corps constitué, personne morale, société, compagnie, société de personnes, entreprise, syndicat professionnel ou municipalité;
b) association de personnes qui, à la fois :
(i) est formée en vue d’atteindre un but commun,
(ii) est dotée d’une structure organisationnelle,
(iii) se présente au public comme une association de personnes. (organization)
(...)
organisation criminelle S’entend au sens du paragraphe 467.1(1). (criminal organization)

Participants à une infraction
21. (1) Participent à une infraction :
a) quiconque la commet réellement;
b) quiconque accomplit ou omet d’accomplir quelque chose en vue d’aider quelqu’un à la commettre;
c) quiconque encourage quelqu’un à la commettre.
Intention commune
(2) Quand deux ou plusieurs personnes forment ensemble le projet de poursuivre une fin illégale et de s’y entraider et que l’une d’entre elles commet une infraction en réalisant cette fin commune, chacune d’elles qui savait ou devait savoir que la réalisation de l’intention commune aurait pour conséquence probable la perpétration de l’infraction, participe à cette infraction.

----> PERSONNE QUI CONSEILLE à une autre de commettre une infraction
22. (1) Lorsqu’une personne conseille à une autre personne de participer à une infraction et que cette dernière y participe subséquemment, la personne qui a conseillé participe à cette infraction, même si l’infraction a été commise d’une manière différente de celle qui avait été conseillée.
Idem
(2) Quiconque conseille à une autre personne de participer à une infraction participe à chaque infraction que l’autre commet en conséquence du conseil et qui, d’après ce que savait ou aurait dû savoir celui qui a conseillé, était susceptible d’être commise en conséquence du conseil.
Définitions de « conseiller » et de « conseil »
(3) Pour l’application de la présente loi, « conseiller » s’entend d’amener et d’inciter, et « conseil » s’entend de l’encouragement visant à amener ou à inciter.


----> COMPLICE APRÈS LE FAIT
23. (1) Un complice après le fait d’une infraction est celui qui, sachant qu’une personne a participé à l’infraction, la reçoit, l’aide ou assiste en vue de lui permettre de s’échapper.

Cas d’immunité d’un coauteur
23.1 Il demeure entendu que les articles 21 à 23 s’appliquent à un accusé même si la personne qu’il a aidée, encouragée, conseillée, amenée, reçue ou assistée ne peut être déclarée coupable de l’infraction.


----> Quand la vérité est un moyen de défense

311.  Nul n’est réputé publier un libelle diffamatoire lorsqu’il prouve que la publication de la matière diffamatoire, de la façon qu’elle a été publiée, a été faite pour le bien public au moment où elle a été publiée et que la matière même était vraie.[CONSULTEZ LES COMMENTAIRES POUR SAVOIR LES COMPORTEMENTS CRIMINELS AVEC PREUVES IRRÉFUTABLES À L'APPUI ET QUI SONT À LA SOURCE DE CETTE PUBLICATION]

Bien public
309.  Nul n’est réputé publier un libelle diffamatoire pour la seule raison qu’il publie une matière diffamatoire que, pour des motifs raisonnables, il croit vraie et qui est pertinente à toute question d’intérêt public, dont la discussion publique a lieu pour le bien public.

Commentaires loyaux sur un personnage public ou une œuvre
310.  Nul n’est réputé publier un libelle diffamatoire pour la seule raison qu’il publie des commentaires loyaux :
a) sur la conduite publique d’une personne qui prend part aux affaires publiques;
b) sur un livre publié ou une autre production littéraire, ou sur une composition ou oeuvre d’art ou représentation publiquement exposée ou donnée, ou sur toute autre communication faite au public concernant un sujet quelconque, si les commentaires se bornent à une critique.

Publication sollicitée ou nécessaire
312.  Nul n’est réputé publier un libelle diffamatoire du seul fait qu’il publie une matière diffamatoire :
a) sur l’invitation ou le défi de la personne à l’égard de qui elle est publiée;
b) dont la publication s’impose pour réfuter une matière diffamatoire publiée à son égard par une autre personne,
s’il croit que la matière diffamatoire est vraie et qu’elle se rattache à l’invitation, au défi ou à la réfutation nécessaire, selon le cas, et ne dépasse sous aucun rapport ce qui est raisonnablement suffisant dans les circonstances.

Libelle diffamatoire
Définition de journal
297.  Aux articles 303, 304 et 308, journal s’entend de tout journal, magazine ou périodique contenant des nouvelles, renseignements ou comptes rendus d’événements d’intérêt public, ou des remarques ou observations à leur sujet, imprimé pour la vente et publié périodiquement ou en parties ou numéros, à des intervalles d’au plus trente et un jours entre la publication de deux journaux, parties ou numéros de ce genre, et de tout journal, magazine ou périodique imprimé pour être mis en circulation et rendu public, hebdomadairement ou plus souvent, ou à des intervalles d’au plus trente et un jours, qui contient des annonces, exclusivement ou principalement.

Définition
298. (1) Un libelle diffamatoire consiste en une matière publiée sans justification ni excuse légitime et de nature à nuire à la réputation de quelqu’un en l’exposant à la haine, au mépris ou au ridicule, ou destinée à outrager la personne contre qui elle est publiée.
Mode d’expression
(2) Un libelle diffamatoire peut être exprimé directement ou par insinuation ou ironie :
a) soit en mots lisiblement marqués sur une substance quelconque;
b) soit au moyen d’un objet signifiant un libelle diffamatoire autrement que par des mots.

Publication
299.  Une personne publie un libelle lorsque, selon le cas :
a) elle l’exhibe en public;
b) elle le fait lire ou voir;
c) elle le montre ou le délivre, ou le fait montrer ou délivrer, dans l’intention qu’il soit lu ou vu par la personne qu’il diffame ou par toute autre personne.

Libelle délibérément faux
300. Est coupable d’un acte criminel et passible d’un emprisonnement maximal de cinq ans quiconque publie un libelle diffamatoire qu’il sait être faux.

Diffamation
301 Quiconque publie un libelle diffamatoire est coupable d’un acte criminel et passible d’un emprisonnement maximal de deux ans.

Extorsion par libelle
302. (1) Commet une infraction quiconque, avec l’intention :
a) ou bien d’extorquer de l’argent de quelqu’un;
b) ou bien d’induire quelqu’un à conférer à une autre personne une charge ou fonction rémunérée ou de confiance, ou à obtenir pour cette autre personne une telle charge ou fonction,
publie ou menace de publier, ou offre de s’abstenir de publier un libelle diffamatoire ou d’en empêcher la publication.
Idem
(2) Commet une infraction quiconque, par suite du refus d’une personne de permettre qu’on extorque de l’argent ou de conférer ou procurer une charge ou fonction rémunérée ou de confiance, publie ou menace de publier un libelle diffamatoire.
peine
(3) Est coupable d’un acte criminel et passible d’un emprisonnement maximal de cinq ans quiconque commet une infraction visée au présent article.

Le propriétaire d’un journal est présumé responsable
303. (1) Le propriétaire d’un journal est réputé publier une matière diffamatoire qui est insérée et publiée dans ce journal, à moins qu’il ne prouve que la matière diffamatoire a été insérée dans le journal à son insu et sans négligence de sa part.
Négligence dans le cas d’une autorisation générale à un gérant
(2) Lorsque le propriétaire d’un journal donne à quelqu’un une autorisation générale d’administrer ou de diriger le journal à titre de rédacteur en chef ou autrement, l’insertion, par cette personne, d’une matière diffamatoire dans le journal est, pour l’application du paragraphe (1), censée ne pas constituer une négligence de la part du propriétaire, sauf si l’on prouve :
a) soit qu’il avait l’intention d’inclure dans son autorisation générale le pouvoir d’insérer une matière diffamatoire dans le journal;
b) soit qu’il a continué à conférer l’autorisation générale après avoir appris qu’elle avait été exercée par l’insertion d’une matière diffamatoire dans le journal.
Vente de journaux
(3) Nul n’est réputé publier un libelle diffamatoire pour la seule raison qu’il vend un numéro ou partie d’un journal renfermant un libelle diffamatoire, sauf s’il sait que le numéro ou la partie contient une matière diffamatoire ou que le journal renferme habituellement une matière diffamatoire.

 

COMPLÉMENT PERTINENT EN CES TEMPS COURANTS ...

PARTIE IV
Infractions contre l’application de la loi et l’administration de la justice

CORRUPTION ET DÉSOBÉISSANCE 

Corruption de fonctionnaires judiciaires, etc.
119 (1) Est coupable d’un acte criminel et passible d’un emprisonnement maximal de quatorze ans quiconque, selon le cas :
a) pendant qu’il occupe une charge judiciaire ou est membre du Parlement ou d’une législature provinciale, accepte ou obtient, convient d’accepter ou tente d’obtenir, directement ou indirectement, par corruption, pour lui-même ou pour une autre personne, de l’argent, une contrepartie valable, une charge, une place ou un emploi à l’égard d’une chose qu’il a faite ou s’est abstenu de faire ou qu’il fera ou s’abstiendra de faire en sa qualité officielle;
b) donne ou offre directement ou indirectement à une personne visée à l’alinéa a) ou à quiconque au profit de cette personne, par corruption, de l’argent, une contrepartie valable, une charge, une place ou un emploi à l’égard d’une chose qu’elle a faite ou s’est abstenue de faire ou qu’elle fera ou s’abstiendra de faire en sa qualité officielle.
Consentement du procureur général
(2) Nulle procédure contre une personne qui occupe une charge judiciaire ne peut être intentée sous le régime du présent article sans le consentement écrit du procureur général du Canada.


Corruption de fonctionnaires
120 Est coupable d’un acte criminel et passible d’un emprisonnement maximal de quatorze ans quiconque, selon le cas :
a) pendant qu’il est juge de paix, commissaire de police, agent de la paix, fonctionnaire public ou fonctionnaire d’un tribunal pour enfants, ou est employé à l’administration du droit criminel, accepte ou obtient, convient d’accepter ou tente d’obtenir, directement ou indirectement, par corruption, pour lui-même ou pour une autre personne, de l’argent, une contrepartie valable, une charge, une place ou un emploi, avec l’intention :
(i) soit d’entraver l’administration de la justice,
(ii) soit de provoquer ou de faciliter la perpétration d’une infraction,
(iii) soit d’empêcher la découverte ou le châtiment d’une personne qui a commis ou se propose de commettre une infraction;
b) donne ou offre directement ou indirectement à une personne visée à l’alinéa a) ou à quiconque au profit de cette personne, par corruption, de l’argent, une contrepartie valable, une charge, une place ou un emploi dans le dessein de lui faire faire une chose mentionnée aux sous-alinéas a)(i), (ii) ou (iii).


Fraudes envers le gouvernement
121 (1) Commet une infraction quiconque, selon le cas :
a) directement ou indirectement :
(i) soit donne, offre ou convient de donner ou d’offrir à un fonctionnaire ou à un membre de sa famille ou à toute personne au profit d’un fonctionnaire,
(ii) soit étant fonctionnaire, exige, accepte ou offre ou convient d’accepter de quelqu’un, pour lui-même ou pour une autre personne,
un prêt, une récompense, un avantage ou un bénéfice de quelque nature que ce soit en considération d’une collaboration, d’une aide, d’un exercice d’influence ou d’un acte ou omission concernant :
(iii) soit la conclusion d’affaires avec le gouvernement ou un sujet d’affaires ayant trait au gouvernement,
(iv) soit une réclamation contre Sa Majesté ou un avantage que Sa Majesté a l’autorité ou le droit d’accorder,
que, de fait, le fonctionnaire soit en mesure ou non de collaborer, d’aider, d’exercer une influence ou de faire ou omettre ce qui est projeté, selon le cas;
b) traitant d’affaires avec le gouvernement, paye une commission ou une récompense, ou confère un avantage ou un bénéfice de quelque nature, directement ou indirectement, à un employé ou à un fonctionnaire du gouvernement avec lequel il traite, ou à un membre de sa famille ou à toute personne au profit de l’employé ou du fonctionnaire, à l’égard de ces affaires, à moins d’avoir obtenu le consentement écrit du chef de la division de gouvernement avec laquelle il traite;
c) pendant qu’il est fonctionnaire ou employé du gouvernement, exige, accepte ou offre ou convient d’accepter d’une personne qui a des relations d’affaires avec le gouvernement une commission, une récompense, un avantage ou un bénéfice de quelque nature, directement ou indirectement, pour lui-même ou pour une autre personne, à moins d’avoir obtenu le consentement écrit du chef de la division de gouvernement qui l’emploie ou dont il est fonctionnaire;
d) ayant ou prétendant avoir de l’influence auprès du gouvernement ou d’un ministre du gouvernement, ou d’un fonctionnaire, exige, accepte ou offre, ou convient d’accepter, directement ou indirectement, pour lui-même ou pour une autre personne, une récompense, un avantage ou un bénéfice de quelque nature en contrepartie d’une collaboration, d’une aide, d’un exercice d’influence ou d’un acte ou d’une omission concernant :
(i) soit une chose mentionnée aux sous-alinéas a)(iii) ou (iv),
(ii) soit la nomination d’une personne, y compris lui-même, à une charge;
e) donne, offre ou convient de donner ou d’offrir, directement ou indirectement, à un ministre du gouvernement ou à un fonctionnaire ou à quiconque au profit d’un ministre ou d’un fonctionnaire, une récompense, un avantage ou un bénéfice de quelque nature en contrepartie d’une collaboration, d’une aide, d’un exercice d’influence ou d’un acte ou d’une omission du ministre ou du fonctionnaire concernant :
(i) soit une chose mentionnée aux sous-alinéas a)(iii) ou (iv),
(ii) soit la nomination d’une personne, y compris lui-même, à une charge;
f) ayant présenté une soumission en vue d’obtenir un contrat avec le gouvernement :
(i) soit donne, offre ou convient de donner ou d’offrir, directement ou indirectement, à une autre personne qui a présenté une soumission, à un membre de la famille de cette autre personne ou à quiconque au profit de cette autre personne, une récompense, un avantage ou un bénéfice de quelque nature en contrepartie du retrait de la soumission de cette autre personne,
(ii) soit exige, accepte ou offre ou convient d’accepter, directement ou indirectement, d’une autre personne qui a présenté une soumission, une récompense, un avantage ou un bénéfice de quelque nature, pour lui-même ou pour une autre personne, en contrepartie du retrait de sa propre soumission.
Entrepreneur qui souscrit à une caisse électorale
(2) Commet une infraction quiconque, afin d’obtenir ou de retenir un contrat avec le gouvernement, ou comme condition expresse ou tacite d’un tel contrat, directement ou indirectement souscrit, donne ou convient de souscrire ou de donner à une personne une contrepartie valable :
a) soit en vue de favoriser l’élection d’un candidat ou d’un groupe ou d’une classe de candidats au Parlement ou à une législature provinciale;
b) soit avec l’intention d’influencer ou d’affecter de quelque façon le résultat d’une élection tenue pour l’élection de membres du Parlement ou d’une législature provinciale.
Peine
(3) Quiconque commet une infraction prévue au présent article est coupable d’un acte criminel et passible d’un emprisonnement maximal de cinq ans."



 

  

Effectivement, retenez bien que seules les personnes perverses tels que les membres de la Secte pédocriminelle satanique franc-maçonne et leurs divers complices égoïstes et destructeurs qui sont prêts à vendre leur Âme et la vie de leur(s) propre(s) enfant(s) (... Imaginez ce qu'ils sont capables de faire à un tiers inconnu après ça ...!?!) pour satisfaire tous leurs plaisirs les plus vils et malsains, dont leur présumée "Toute-Puissance", et qui nous ont fait un coup d'État sournois (Cf. Franc-Maçonnerie et Nouvel Ordre Mondial), CRAIGNENT la VÉRITÉ ENREGISTRÉE et culpabilisent et rejettent sans fondement automatiquement TOUS ceux qui refusent d'être leurs complices en action ou en inaction dans leurs valeurs sataniques, tous ceux qui se tiennent debout selon leur libre arbitre et qui refusent d'adhérer à leur Loi du silence et qui se défendent de leur harcèlement, de leur intimidation répétée et de leurs nombreuses tentatives de contrôle abusif, malsain et criminel et qui utilisent des audios et/ou des vidéos prouvant les mensonges et même les crimes de ces pervers si besoin est, pour rester dans le droit chemin, prouver qu'ils ont toujours été honnêtes et intègres et qu'ils disent la vérité, et surtout, pour pouvoir ainsi se protéger d'éventuelles fausses allégations et/ou accusations extrêmement calomnieuses et criminelles diffusées sur eux tant en privé que public que par l'État et ses divers agents avec l'aide de ses journaleux et/ou chroniqueux dans leurs Mérdias traditionnels à ces riches Francs-Maçons et leurs nouveaux Mérdias alternatif (incluant leurs Taupes-Trolls cyber-intimidateurs calomniateurs) si nécessaire pour tenter d'achever psychologiquement (en les affublant de problèmes de santé mentale et en voulant les rendre à tout prix vers le suicide .... avec de l'aide assistée incognito si nécessaire 😱) , professionnnellement, économiquement et socialement (atteinte calomnieuse à la réputation par inversions accusatoires de ce qu'ils sont et font eux-mêmes par simples projections avec l'aide de leur Mafia du judiciaire, dont leurs agents policiers sans jugement avec leurs méthodes staliniennes et terroristes, leurs avocats mafieux et véreux de Barreaux francs-maçons, leurs greffiers falsificateurs experts en manipulations et fabrications de faux et leurs hauts mandataires, tels que leurs juges post-it et leurs élus clés en mains criminels et pédocriminels qui endossent aveuglément le tout en catimini sur huis-clos, sans la personne faussement accusée concernée et sans témoin intègre et honnête ainsi que sans écrit idéalement;  et pour finir, des sanctions pénales et/ou criminelles bidons, abusives, calomnieuses et inconstitutionnelles faites sans aucun respect des lois et procédures pourtant légalement en vigueur (donc en vigueur en apparence et que pour une caste d'élites et de sous-fifres larbins de service des pédocriminels Francs-Maçons) et sans aucune justice naturelle dans un but sadique pour imposer leur présumée "Toute-Puissance" en harcelant criminellement économiquement et judiciairement pour intimider et blesser jusqu'à physiquement et par le vol de biens sans relâche jusque dans la vie privée de leurs victimes afin de les empêcher de vivre et de circuler en paix et en toute liberté jusqu'à soumission ultime à ceux-là mêmes qui ont commis de graves crimes à leur endroit, dont à cette Mafia Pédocriminelle Franc-Maçonne d'État et ses divers complices;  discrédit et menaces terroristes par associations calomnieuses dans un but d'ostracisation par propagande, diffamation et intimidation; présumé accident et/ou maladie qu'ils ont en fait inventé et provoqué par cette Mafia franc-maçonne; présumé suicide qu'ils ont en fait assisté en catimini ... avec des balles dans le dos si nécessaire ;   etc.) leurs proies, leurs adversaires devenus leurs victimes ainsi que l'information, la propagande et l'union de ces pervers et autres Moutruches volontaires pour faire leur manipulations de masse en tentant de donner crédibilité à leur campagne de salissage calomnieuse et criminelle par un nombre croissants de menteurs pervers avec l'aide de ces personnes criminelles en abus de pouvoir et extrêmement malveillantes et menteuses qui se croient réelllement toutes "Toutes-Puissantes" et bien au-dessus de toutes les procédures et lois en vigueur avec leur $$$$$$, leur pouvoir d'influence et le présumé nombre d'emplois qu'ils fournissent ... pour s'enrichir et en profiter eux-mêmes en fait.


Donc, seul(e)s les fonctionnaires pervers(es) CRAIGNENT et tentent de rendre illégal, voire criminel, la VÉRITÉ ENREGISTRÉE et culpabiliseront TOUS ceux qui ne cèdent pas à leur harcèlement et intimidation pour tenter de les amener de force dans le mauvais chemin. 


Aussi, retenez bien que la seule preuve qui peut vraiment protéger toute personne honnête et intègre et qui veut le rester contre cette Mafia Pédocriminelle Franc-Maçonne d'État et qui est acceptée comme preuve irréfutable en Cour pour prouver un crime d'un fonctionnaire pervers qui magouille et parjure impunément, est justement une preuve impliquant celui-ci, comme un enregistrement audio et/ou vidéo prouvant le crime commis par ce fonctionnaire lui-même (Cf. l'article 133 du Code criminel ci-haut). Si on inclut les documents signés par ce fonctionnaire, il s'agit donc des seules preuves qui peuvent réellement protéger une personne, un citoyen tout comme un fonctionnaire ou un employé professionel, honnête et intégre au public et au privé, contre ces malfrats sans vergogne qui se croient bien au-dessus de toute moralité humaine de base et des lois en vigueur avec leur sale religion satanique pédocriminelle franc-maçonne où eux, ils sont les Dieux en droit de faire le bien et le mal à qui et quand ils le veulent selon leur humeur du moment, confondant affirmation de soi avec le contrôle excessif égocentrique présumé "Tout-puissant" sur les personnes et son environnement de qui ils devraient normalement se défusionner depuis au minimum de l'âge de 3 ans pour prendre leur propre identité et personnalité et ainsi s'actualiser dans le temps, tels des enfants de deux (2) ans et demi pendant leur crise du "Terrible two" où l'enfant n'accepte pas de perdre sa présumée "Toute-Puissance" sur tout ce qui l'entoure; période que ces pervers ne semblent vraiment pas avoir dépassée au niveau de la construction de leur structure d'identité malheureusement.


Pris devant les faits irréfutables de leurs jeux de rôles machiavels et mercantiles, de leurs mensonges éhontés et leurs divers abus de pouvoir évidents pour voir à leurs propres intérêts puérils et égocentriques et ceux de leurs Frères et Sœurs Francs-Maçons, voire leurs crimes, ces pervers(es) crieront fort à une présumée injustice qui n'existe en fait et en droit que dans leurs distorsions cognitives engendrées par leur vide existentiel qui ne cesse de grossir face à leur déni et leurs comportements extrêmement malveillants, voire criminels. Ils déchireront leur chemise face à cette présumée trahison d'une personne qu'ils croyaient alliée et d'emblée soumise à leur dictat, à leur Loi de l'Omertà et donc leur complice dans leurs actes illégaux et criminels et qu'ils tiennent sous silence loin de la connaissance du public. Leur propagande et leurs divers échos sous-fifres larbins de service déploieront encore et encore une n-ième fois leur sempiternel verbatim victimaire du présumé manque de loyauté envers eux comme étant de supposées bonnes personnes de confiance  qui ne peuvent se douter d'être enregistrées à leur insu et sans leur accord dans leurs divers abus de pouvoir et leurs crimes, car étant présumée "Toutes-Puissantes" nommées comme étant assurément l'autorité suprême auto-proclamée par cette Secte Franc-Maçonne d'État avec leur poste clés en mains qui ne sert qu'à enfler leur Ego et cacher leur paresse ainsi que leur incompétence qui en découle, obnubilant évidemment que la loyauté du fonctionnaire fiduciaire de l'État se doit d'être avant tout envers chaque citoye(ne) fiduciant(e) et constituant(e) de cet État, comme au Québec, de par son "Acte de naissance" (Cf. article 5 de Code civil du Québec et articles 32 et 52 de la Charte canadienne des droits et liberté), i.e. envers le peuple souverain, et ce, selon les lois en vigueur dans un réel pays démocratique et de droit et dont la Constitution est la Loi suprême.  Pays démocratiques et de droit qui n'existent plus vraiment dans les faits aujourd'hui en 2019, car ils ne le sont que par une manipulation d'apparences falsifiées et criminelles propagées par leurs divers complices pour cacher une réelle dictature pédocriminelle tyrannique et terroriste sous un cadre colonial des plus riches Francs-Maçons de cette terre avec leur sale Nouvel Ordre Mondial avec à sa tête, les Banksters de la Cité de Londres et la Reine d'Angleterre; tel qu'au Québec et dans tout le Canada depuis la Conquête des Anglais Francs-Maçons en 1763.  


Ces pervers manipulateurs, menteurs harceleurs calomniateurs de bonnes personnes travaillantes, compétentes, altruistes, honnêtes et intègres vont toujours vouloir détourner l'attention de sur leur eux véritables et de leurs diverses malversations abusives et/ou illégales et/ou criminelles par de graves allégations calomnieuses encore plus intenses, en groupe par en-dessous et en public (avec l'aide de leurs journaleux et/ou chroniqueux dans leurs Mérdias si besoin est) sur leur(s) victime(s) en ciblant et en dénonçant un présumé problème de comportement (Lequel???? Ah! Ça ... !?!), et s'il le faut face à la non soumission résiliente de leur victime, sous-tendre à un présumé problème de santé mentale ou de personnalité afin de l'affecter psychologiquement et de la discréditer et l'isoler socialement, chapeauté d'une comédie de manque de loyauté et d'intégrité (??? envers qui et envers quoi??? ... La Franc-Maçonnerie évidemment! ... Mais ils ne le diront pas clairement, seul leur $$$$$$ et leur réseau qui ramènent immanquablement vers ces pédos au pouvoir parlera de lui-même). Et s'il le faut, ils feindront même une maladie et la mort de leur victime qui s'en est suivie après l'avoir laissé mourir et/ou empoisonnée (comme ce qui est arrivé à la députée Sylvie Roy en 2016 après s'être fait calomniée par François Legault et son gang de minables pervers pour s'être dissociée de la CAQ à l'été 2015 afin de ne plus être associée à des criminels et devenir députée indépendante ... Ça ils n'aiment vraiment pas ça!) ou l'avoir suicidée (Ex. : le policier Louis Georges Dupont en 1969, Me René Binet en 2011, Gaëtan Girouard, Dr Alain Sirard en 2016, Corinne Gouget enlevée en juillet 2015 et présumée suicidée en juin 2016 le lendemain que j'ai échangé avec son éditeur par courriel pour tenter d'avoir de ses nouvelles, etc.) pour s'en débarasser, alors ...


Aussi, lorsque vous vivez une situation tel que le vit présentement Me Jody Wilson-Raybould, vous avez grands intérêts à verbaliser publiquement que vous aimez la vie, que vous ne pensez pas du tout au suicide et surtout, faites attention aux accidents surprises sur la route ou autre ... comme par exemple un nid d'abeilles qui tombe en plein bois où vous prenez votre marche si vous êtes une politicienne dérangeante et êtes allergique aux piqûres d'abeilles. Et sachez qu'il y a des bandits assez  tarés prêts à risquer leur propre vie en causant un accident de voiture pour vous handicaper ou vous tuer. Il y en a qui sont même prêt à faire une manœuvre dangereuse pour faire un face à face de dernière minute (... et dans le coin avant du côté conducteur de leur cible, ce qui empêche le sac gonflable de la protéger lors de l'impact afin de pouvoir la tuer sur le coup avec le volant si elle a une petite voiture fragile du genre Yaris et eux, une voiture avec un châssis très solide du genre de berlines Ford) pour ce gang de bandits Francs-Maçons, ça fait que ... Hé oui! Grâce à leurs sales complices pervers, dangereux et sadiques aux comportements de psychopathe, en 2015, ils ont même accidenté en voiture et handicapé à vie une mère résiliente à qui nous venons en aide depuis mai 2013 contre la mafieuse DPJ et la Mafia Pédocriminelle Franc-Maçonne d'État au Palais de (l'In)Justice de St-Jérôme qui l'a volé à sa bonne famille jusqu'à ses 18 ans et l'a torturée et esclavagée à la méthode MK-Ultra depuis qu'elle avait 5 ans parce qu'elle a dénoncé un de leur complice pédophile qui a abusé d'elle et ils lui ont même volé ses deux (2) enfants qu'elle a eu dans la vingtaine ... à qui ils réservent certes les mêmes tortures et le même esclavage à la MK-Ultra. Et ils ont aussi tué une de mes meilleures amies et membre de l'AIDEF Section Québec (AIDEF-Tele.org), une mère de 3 enfants mineurs, par un face à face de dernière seconde en voiture l'an passé et la SQ est très au courant, mais ce bandit de conducteur criminel est toujours anonyme, protégée par cette Mafia pédocriminelle d'État in the Québex et libre comme l'air sans aucune accusation criminelle ni aucune séquelle physique le salopard, et ce, pendant que mon amie elle, est six (6) pieds sous terre, et ses enfants, sa famille et ses ami(e)s en deuil.

 

Donc, avant d'embarquer dans leurs élucubrations calomnieuses, malsaines et destructrices pour la vie d'autrui et l'avenir de notre Nation et de l'Humanité toute entière, avant d'aller plus loin pour les en encourager et y adhérer vous-mêmes aveuglément comme des Moutruches volontaires comme complices en action(s) et/ou en inaction(s), pensez qu'un jour ou l'autre vous devrez rendre des comptes et demandez-leur donc quelques précisions avec des faits à l'appui accompagnés de leur état d'esprit, de valeurs morales de base et/ou des articles de lois en vigueur pour les voir se trahir avec leur adoration envers leur illuminé de lucifer et leur chiffre préféré 666 👌ainsi que leurs cornes qu'ils brandissent fièrement avec leur main👿 qu'ils aiment tant montrer pour se parader et fièrement s'identifier les uns des autres, tenter de provoquer, bégayer ou rester bouche bée, prendre leur trou et fuir... quitte à feindre un malaise, à faire semblant de tomber en congé de maladie pour s'assurer de demeurer en position de victime face à leur(s) propre(s) victime(s) selon la VÉRITÉ OBSERVABLE, MESURABLE ET VÉRIFIABLE pour toute personne qui s'assure d'objectiver sa perception et son jugement avec de réels faits et non pas juste selon un effet de halo positif créé de toute pièce que par du verbatim et/ou des écrits mensongers grâce à leur $$$$$$ et/ou par leur poste de pouvoir et/ou par la notoriété et leur réseau d'influence Franc-Maçon à travers le monde sans jamais fournir aucune preuve irréfutable de leurs allégations calomnieuses. 

 


 

 

Observez bien que pour ces pervers pédocriminels sataniques Francs-Maçons et leur Fan club de tarés en recherche de victimes potentielles et de présumée "Toute-Puissance" sur autrui et qui sont soumis à leur religion luciférienne (voir leur statue de Baphomet qui n'a pas de genre car il est animal, homme et femme à la fois, en plus d'être attiré par les enfants) bien cachée derrière leur sale confrérie mafieuse pédocriminelle satanique internationale franc-maçonne, derrière une présumée laïcité de l'État (qui encore une fois, n'est en fait que pour encourager, imposer de force par la dictature et le terrorisme leurs perversités morales et sexuelles et autres malsainité destructrices pour tout être humain et pour l'Humanité tout entière), comme à l'Assemblée nationale franc-maçonne du Québex avec son Sinistre Premier Ministre du Québex François Legault et son minable projet de loi 21 bidon dictatorial, terroriste et satanique pour "Faire croire" qu'il veut abolir toute religion dans l'État afin de pouvoir en réalité faire la grande place à leur RELIGION DESTRUCTRICE  LUCIFÉRIENNE FRANC-MAÇONNE, pour faire la place à toutes leurs diverses perversions pour remplacer les bonnes valeurs morales dans les écoles, propager et céder ainsi la place aux plaisirs et à l'Ego de chacun qui sera automatiquement promu comme "Tout-Puissant" car ils sont eux-mêmes des "Dieux" à leurs propres yeux, aux valeurs sexuelles de plaisirs pervers et pédophiles, machiavelles, immorales et inhumaines de leur minable porteur de lumière éteinte, soit leur lucifer à la noix.



Pour tous ces pervers criminels incurables de par leur seul propre libre arbitre à partir du moment qu'ils ont l'âge de prendre conscience du bien et du mal, soit environ 3-4 ans, et certainement totalement à partir de la majorité à 18 ans, leurs divers actes répréhensibles envers autrui qui ne fait pas parti de la Franc-Maçonnerie, voire leurs comportements hautement criminels et même terroristes commis en abus de pouvoir évidents, ne sont rien face à une présumée trahison qui les fait souffrir psychologiquement pour les obliger ainsi de devoir voir leurs divers mensonges éhontés ainsi que les graves conséquences de leurs mauvaises actions sur autrui et leurs divers problèmes de comportements à découvert qu'ils ne cessent de projeter sur autrui, surtout si cela devient public. Ils tenteront alors immanquablement encore plus de justifier leurs actes inacceptables et de façon de plus en plus intense, fallacieuse et pernicieuse par un dénigrement calomnieux privé, public et en groupe, du harcèlement psychologique et institutionnel, merdiatique et donc public avec tous les pouvoirs de l'État que possède leur Franc-Maçonnerie (pouvoirs économiques, médiatiques, exécutifs, législatifs et judiciaires dans l'État et à travers le monde) afin de prendre le contrôle de la vie d'autrui, du peuple souverain, des communications et de l'information et diffuser leurs graves allégations calomnieuses créées par inversions accusatoires d'une simple projection de ce qu'ils sont et font eux-mêmes.


Observez-les! Écoutez-les! Lisez-les attentivement! Car cela vous aidera à les identifier comme menteurs profiteurs et destructeurs et complètement incompétents, incohérents et incongruents comme personne, et donc à vous en méfier, à vous en protéger et à protéger tous ceux que vous aimez et qui vous sont chers. Vous serez ainsi plus en mesure de les reconnaître dans leur seule identité d'image de façade préfabriquée par manipulations diverses dans le temps et à partir de destruction d'autrui et qui ne tient sur absolument aucune réelle identité saine et construite ni aucun réel travail ou résultat concret pour le bénéfice d'autrui. Et surtout, APPRENDRE DE LEURS JUGEMENTS TÉMÉRAIRES SUR AUTRUI permet à qui le sait d'avoir des facteurs personnels observables et mesurables à noter et à vérifier comme prémisse d'hypothèses de départ à valider dans le temps, tant dans leur vie privée que publique, que dans le passé, le présent et le futur de leurs actions et/ou inactions pour en valider la réelle projection de ce qu'ils sont et font vraiment à autrui qu'ils jalousent et/ou qu'ils veulent soumettre à leur présumée "Toute-Puissance" pour satisfaire leur perversité malsaine hautement machiavelle et criminelle, voire terroriste et esclavagiste. Ces énergumènes pervers et sadiques envers autrui ne savent que nuire et détruire tout ce qu'ils approchent et touchent à court, à moyen et à long terme car ils ne veulent que le pouvoir destructeur sur les autres pour satisfaire leur plaisir viscéral qu'ils cherchent à combler et à donner raison à leur propre vide existentiel; regarder bien leurs résultats véritables et vérifiables dans le temps pour ce faire.


Les pervers(es) sont tel un scorpion "tout mignon" qui ne peut s'empêcher de piquer, même l'animal généreux et altruiste qui l'aide à traverser la rivière sans se noyer, quand bien même que cela résulte à sa propre mort par noyade.



Les pervers ne se sont construits aucune identité et ils refusent de faire les efforts pour s'actualiser comme ceux qu'ils jalousent ont fait afin d'avoir ce qu'ils n'ont pas, soit de l'Humanité, de la Joie de Vivre, de l'Amour, de l'Humour et un très bon réseau humanitaire de soutien. Ils ne sont qu'une image falsifiée qui ne veut pas être dévoilée, donc, certainement pas enregistrée pour pouvoir par la suite être confronté dans leurs diverses manipulations et mensonges machiavels envers eux-mêmes tant qu'envers autrui. Retenez bien qu'un fonctionnaire honnête ne sera aucunement offusqué par un enregistrement qui prouve la malversation et les abus d'un fonctionnaire envers la personne qui l'a enregistrée. Ces énergumènes sans Âme ni valeur morale ont un énorme vide existentiel qu'ils refusent de regarder afin d'y faire face et de le combler, car ils préfèrent faire souffrir autrui plutôt que de faire face à leurs propres défis et souffrances qu'ils soumettent comme étant des victimes perpétuelles face à leurs victimes réelles qui sauront se défendre et se déprendre de leur joug pervers dictatorial ... Hé oui!  C'est bien trop "fatiguant" pour eux la remise en question et le travail d'actualisation. Ils compensent donc leur présumée identité non structurée et leurs fausses réussites obtenues par leurs divers contacts malsains qui sont comme eux et ont besoin les uns des autres pour préserver leur fausse image de réussite, leur fonction, leur $$$$$$ et leur système dysfonctionnel personnel, familial, social et organisationnel, par la tricherie, le mensonge, le plagiat, l'utilisation d'autrui plus compétent et du fruit de son travail, l'opportunisme, la négation et la destruction de tout ce qu'il y a de beau et qu'ils n'ont pas.

 

Ils sont une image falsifiée construite à partir de mensonges, d'abus divers et de destruction d'autrui, jusqu'à faire de fausses allégations diffamatoires extrêmement calomnieuses et même des accusations pénales et/ou criminelles pour faire taire leur(s) victimes, qui sachez-le bien, peut être leur propre enfant, leur fratrie, un cousin, une tante, un collègue, un voisin, etc., et ce avec l'aide de leur Mafia pédocriminelle franc-maçonne dans l'État, dont celle du judiciaire et ailleurs, tels qu'avec les mafieux pervers en trippe de "Toute-Puissance" qui travaillent pour les ordres professionels au service de ces riches pédocriminels Francs-Maçons ainsi que dans les Mérdias traditionnels et autres mérdias alternatifs qui diffusent leurs calomnies et étendent leur harcèlement criminel sur toute la terre afin de nuire et de détruire tous ceux qui ne veulent pas se soumettre à leur dictat,  à leur religion luciférienne et à tous ceux qui refusent d'être leurs complices d'illégalités et de crimes en action(s) et/ou en inaction(s) (Loi du silence)  et qui se sont protéges de leurs éventuels mensonges éhontés. Le but étant principalement de ne pas faire face aux conséquences de leurs propres actes et d'empêcher la recherche de la vérité en imposant par chantage et manipulations une situation de double contrainte à leurs victimes qui seront de toute façon perdantes face à ces bandits abuseurs de tous les pouvoirs que leur a octroyé leur poste au pouvoir dans l'État et leurs divers complices bien placés dans celui-ci, dont au niveau de la justice jusqu'en Cour suprême et même jusqu'à la Reine d'Angleterre.





La loi c'est la loi et tous doivent être égaux devant la loi. Dans quel genre de pays seuls les riches et seuls ceux qui fournissent de l'emploi sont-ils au-dessus de toutes les lois en vigueur incluant le Code criminel tels que SNC-Lavallin, le greffier du conseil privé de la Reine d'Angleterre au Canada, le Sinistre Premier ministre du Québec et du Canada, etc.?


Il n'y a pas de pire dictature tyrannique que celle cachée derrière une propagande mensongère luciférienne franc-maçonne se présentant comme une présumée société démocratique et de droit comme au Québex et au Canada et qui ne l'est plus du tout depuis des siècles. Nous vivons actuellement dans une société qui, dans la réalité cachée et gardée sous silence, fait taire, maltraite, ostracise, harcèle, intimide, appauvrit, torture, esclavagise et élimine même criminellement en sourdine les plus altruistes et tous ses vrais opposants politiques qui refusent de se soumettre et d'être leurs complices, car pour ces pervers, ils n'ont plus aucun droit humain ni aucun droit de vie selon eux, tels que moi-même et mon collègue Adam Richard ainsi que de nombreux enfants et leurs parents aux prises avec la mafieuse DPJ (ASE en France maçonnique, SS dans l'antre des pédophiles Francs-Maçons en Angleterre, en Israël, aux Pays-Bas, CPS aux États-Unis, en Suisse, etc.) de même que d'autres compatriotes que l'on aide et défend, et ce, sans le moindre doute selon des faits observables, mesurables et vérifiables ad vitam aeternam ad nauseam et que vous pouvez consulter sur Internet, dont sur AIDEF-Tele.org.
 

 

 

 

En somme, pour cette Organisation Pédocriminelle Étatique Internationale Franc-Maçonne, les droits fondamentaux, la loi et la belle vie ne sont accessibles que pour cette petite caste de Frères et Sœurs sataniques Francs-Maçons et leurs divers complices pédocriminels, surtout fonctionnaires pervers et autres Traîtres-Taupes-Troll faux activistes subventionnés officiellement et/ou officieusement par cet État mafieux et qui sont constamment récompensés dans leur Ego enflé par divers pétages de broue entre eux et autres auto-congratulations ... mais au bout du compte ... dans la réalité des faits ils ne font rien de constructif et ne font que s'aider mutuellement et se protéger à tout prix entre eux et n'aident personne d'autres et ils détruisent assurément tout ce qu'il y a de constructif et de beau sur leur passage, dont de nombreuses vies d'enfants et d'adultes depuis des siècles et nos services publics et privés depuis quelques années déjà, au point où les effets cumulés mettent présentement en péril le tissu même de la société. Et là, vu qu'ils ont vraiment tout infiltré la tête des pouvoirs dans l'État, nous sommes rendus à une réelle dictature pédocriminelle tyrannique et à une réelle destruction de tous les États souverains démocratiques et de droit et du pouvoir souverain local sur cette terre pour faire place à leur sale Nouvel Ordre Mondial dictatorial, pédocriminel et tyrannique, à la destruction des bons services publics autant que privés, des syndicats, de la solidarité, de la vie communautaire, de l'Humanité toute entière et de la belle vie sur cette terre avec ce sale gang de pervers pédocriminels Francs-Maçons sataniques aux comportements de psychopathes, au point qu'il est devenu urgent de s'instruire et de nous unir pour combattre, se protéger et s'organiser afin de s'assurer de l'actualisation de notre propre bon potentiel, de celle de ceux qui nous sont chers comme notre enfant, d'autres membres de notre famlle, nos amis, nos bons collègues de travail, nos bons voisins ainsi que de la pérennité de notre Nation respective et de l'Humanité tout entière par le fait même.

  

  

Ci-après, vous avez des références vers deux ouvrages de cette merveilleuse et courageuse professionnelle psychiatre Marie-France Hirigoyen qui oeuvre depuis nombre d'années pour donner une mine d'information, d'instruction, de protection et d'exemple pour toute personne Humanitaire sur cette terre (... et qui désire le rester 😉 et aider d'autres compatriotes à le rester ... et ainsi pouvoir éviter que plusieurs personnes citoyennes, fonctionnaires ou employées au communautaire ou au privé en viennent à se soumettre en esclavage, à tomber malade ou encore à se suicider ... avec aide assistée incognito si nécessaire), particulièrement comme pionnière en ce qui a trait à une très bonne description du harcèlement moral institutionnel (créature de l'État, association, organisme communautaire, entreprise privée, etc.) dont celui de double contrainte qui est fortement utilisé, voire ignoré, impuni et même enseigné, encouragé et récompensé en tant que culture professionnelle (Ex. Avocats=Lawyers=Liars=Menteurs=Juges Post-it des pédocriminels Francs-Maçons, policiers, juges, huissiers, greffiers, ...) et organisationnelle. 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Mise à jour le 23 septembre 2019